Le changement commence avec vous au salon éco-responsable Rippotai à Bologne

Le changement commence avec vous. 🌱
Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement, cérémonie d'inauguration de l'installation de Rippotai, une œuvre qui vise à encourager les gens à agir, en essayant de bloquer « l'effet domino de l'homme sur l'environnement ».
___Galerie Cavour | Bologne.
L'œuvre sera exposée du 5 au 12 juin.
Rippotai voulait vraiment créer quelque chose qui amènerait les gens à réfléchir, en se concentrant sur l'étroitesse de la relation entre les gens et l'environnement qui les entoure.
Pour une personne normale, il semble impossible d’avoir un impact positif sur l’environnement : arrêter l’extinction des animaux, arrêter le réchauffement climatique, vaincre la pollution. Ce sont des défis qui semblent titanesques, mais chacun de nous peut, à sa manière, participer à un grand changement.
C'est un « effet domino » qui peut être bloqué, car le changement part de nous, de nos choix et de nos habitudes.
C'est le thème de l'œuvre retrouvée au carrefour de la Galleria Cavour, une évolution des quatre lignes graphiques de sa marque, qui se transforment en dominos. Seuls les invités de la galerie pourront stopper leur chute et sauver métaphoriquement l’écosystème. Une manière pédagogique de raconter
les questions environnementales même aux plus petits et les transformer en petits héros.
Salon de la découpe de ruban
Il y aura également une petite place, aménagée comme un espace de réflexion, qui accueillera les invités de la Galleria Cavour, où ils pourront s'asseoir sur les sièges verts de Rippotai (produit gagnant du prix "Innovateurs responsables" d'Emilia Romagna) et essayez notre pouf musical Bluetooth : transmet la musique par vibrations et le fait si bien que même les personnes malentendantes peuvent l'entendre. 🎼
Le 16 mai dernier, un événement extraordinaire a frappé notre Région.
😞 Voici quelques-uns des chiffres :
• 350 millions : les mètres cubes d'eau tombés
• 100 : les communes concernées
• 23 : rivières et ruisseaux inondés
• 376 : glissements de terrain (uniquement les plus graves)
C’est un phénomène qui appelle aujourd’hui plus que jamais une grande réflexion sur l’avenir de notre planète. Ce n’est pas le mauvais temps, c’est la crise climatique. et chacun de nous peut faire quelque chose pour garantir que les choses changent désormais.
Il semble impossible qu’une seule personne ait un impact positif sur l’environnement. Mais le changement naît des choix et des habitudes individuels.
pouf il ne fait pas mauvais temps